La fin du RTC, le vrai du faux

La fin du RTC tout le monde en parle ! De nombreuses communications circulent avec des messages ambigus laissant penser que l’arrêt du RTC est imminent, qu’il faut migrer rapidement etc.

Ce mois-ci nous avons donc décidé de décrypter tout ça.

 


Commençons par un petit rappel sur ce qu’est le RTC

 

Le RTC ou « Réseau Téléphonique Commuté » est le réseau historique permettant d’acheminer vos appels de téléphonie fixe (analogique ou numérique) sans avoir de box internet.

Il est à différencier du réseau physique en cuivre (la boucle locale cuivre) qui permet la transmission de la téléphonie via le RTC. Mais également via les différentes technologies xDSL qui permettent de bénéficier simultanément au travers d’une box d’un accès téléphonique sur IP, d’un accès internet ou encore de la télévision sur IP.

 

Le réseau cuivre lui ne va pas disparaître. Il sera toujours possible de commander des accès DSL pour des services voix ou data en dégroupage.

 

Le RTC concerne :

  • les téléphones/fax,
  • les lignes d’urgence,
  • la télésurveillance,
  • les ascenseurs,
  • les machines à affranchir,
  • les terminaux de paiement électroniques (TPE).

Il se compose de 70% d’usages spécifiques et de 30% de téléphonie / fax.

 

La technologie RTC date des années 1980, et arrive en fin de vie.

Le but de l’arrêt du RTC est donc de migrer vers des technologies plus modernes telles que la téléphonie numérique fixe en voix sur IP ou « VoIP ».

 

 

Que signifie l’arrêt du RTC ?

 

L’arrêt du RTC c’est deux sujets : l’arrêt de la commercialisation d’une part, et d’autre part l’arrêt technique des lignes.

L’un comme l’autre n’interviennent pas du jour au lendemain, ils ont lieu de manière progressive, en différentes phases.

 

La fin commerciale

La fin commerciale est prévue progressivement d’ici 2023, et le réseau existant sera maintenu au moins jusqu’en 2023.

 

L’arrêt technique

Et l’arrêt technique des lignes quant à lui se fera par lot de zones géographiques appelées plaques, à partir de 2023.

 

La fin du RTC, le vrai du faux

 

 

Cependant même si l’arrêt du RTC n’est pas imminent, si vous êtes concernés par ce dernier, il faut s’y préparer afin de ne pas être pris de cours !

 

En Occitanie seule une plaque a pour l’instant été dévoilée en 2018, et elle concerne le sud-est toulousain pour un arrêt en 2023.  Pour connaître la vôtre, cliquez ici.

 

 

Quelles sont les entreprises concernées par l’arrêt du RTC ?

 

Toutes les entreprises qui utilisent le réseau RTC et dont les équipements de communication sont raccordés à une ligne analogique. (Ceci inclus notamment les téléphones fixes, fax, TPE, télésurveillance, etc.)

On estime que 98% des entreprises seront impactées par ce changement.

 

 

Quels sont alors les nouveaux outils ?

 

Comme nous l’avons cité un peu plus haut, le but de l’arrêt du RTC est la migration vers une technologie plus moderne, la technologie IP.

Différentes solutions de substitution existent :

  • Solutions filaires IP
  • Solutions sur réseau mobile

 

Les solutions filaires IP

Les solutions filaires IP sont des solutions compatibles tout usage et avec lesquelles vous pouvez conserver vos terminaux analogiques.

Les téléphones et autres équipements sont connectés à une box sur accès fibre optique ou ADSL/VDSL. Vous pouvez utiliser cette box pour de la voix seule ou bien couplée avec un accès internet en fonction de votre besoin et des équipements à raccorder.

 

Les solutions sur réseau mobile

Les solutions sur réseau mobile sont des solutions qui, utilisant un réseau mobile 3G ou 4G, ne nécessitent aucun câblage et dont le délai de déploiement est relativement court.

Pour une utilisation de la voix seule, un numéro fixe est attribué à un poste téléphonique qui va utiliser le réseau mobile. Pour une utilisation de la voix et d’internet, un routeur wifi est nécessaire.

 

Cette rupture technologique est une véritable opportunité pour repenser votre téléphonie d’entreprise, et les possibilités sont multiples.

C’est l’occasion de transformer votre PABX pour une solution de téléphonie managée, agile, plus évolutive et avec une gestion opérationnelle simplifiée. Et qui plus est, vous permettra de bénéficier d’outils de collaboration (messagerie instantanée, visioconférence, partage d’application, transfert de fichiers etc.).

 

La fin du RTC, le vrai du faux

 

 

Pourquoi anticiper la fin du RTC ?

 

  • Pour avoir le temps de choisir sa solution et de planifier sa migration dans de bonnes conditions, et ne pas se retrouver contraints d’agir au dernier moment ;
  • Pour budgéter la migration du parc RTC vers du tout-IP : car celle-ci peut entraîner des travaux de remise à niveau ou de réfection du câblage informatique. Voire des coûts de changement d’équipement s’ils ne sont pas compatibles ;
  • Et enfin, parce qu’un accès internet de qualité et une solution de téléphonie sur IP sont de réels gains de productivité pour les entreprises, et peuvent ainsi vous accompagner dans votre croissance.

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nous vous accompagnons pour vous aider à cerner vos besoins et à mettre en place une solution adaptée.

Nous contacter

%d blogueurs aiment cette page :