Le Wifi 6

Depuis un certain temps, nous entendons parler de wifi avec le télétravail et notamment de l’évolution du Wifi 6, c’est pour cela que nous avons décidé de faire un article sur celui-ci.

La nouvelle norme Wifi 6 vient d’apparaître, promettant un réseau plus puissant. Avec davantage de débits, la connexion sans fil sera boostée. Cette nouvelle technologie offre de nouvelles capacités en matière de couverture et de limitations des congestions. Quels sont les changements ? Quelle est la différence pour l’utilisateur entre le Wifi 5 et le Wifi 6 ?

L’utilisation massive d’internet et la montée en puissance des objets connectés exigeaient une réelle avancée dans le domaine. Le Wifi 6 devrait apporter une entière satisfaction.

L’arrivée du Wifi 6 devrait également ravir les lieux qui accueillent beaucoup de public. Les grandes entreprises, gares, aéroports ou centres commerciaux par exemple vont jouir d’une connexion plus forte. Le Wifi 6 sera plus stable que la version 5, notamment lorsque celui-ci est partagé entre des centaines de personnes. Les connexions seront optimales, avec un débit 4 fois supérieur que la version précédente.

 

L’un des principaux avantages du Wifi 6 est la vitesse. On estime à environ 40% le gain de vitesse permis par cette nouvelle technologie. Le débit théorique maximal sera de 10 Gb/s. Des disparités vont exister en fonction des différentes zones, mais le progrès sera dans tous les cas considérable. La rapidité moyenne des connexions va bien être boostée.

Pour réaliser une telle prouesse, le Wifi 6 repose sur deux protocoles :

L’OFDMA (Orthogonal Frequency Division Multiple Access) est utilisé pour procéder à une division du canal lors d’une communication simultanée avec plusieurs appareils, évitant ainsi l’encombrement des bandes. En parallèle, le Mu-MIMO (Multi-Utilisateur Multiple-Input Multiple-Output) a lui aussi été amélioré, permettant à tous les appareils connectés au réseau de Wifi de communiquer avec le routeur simultanément.

En théorie, le Wifi 5 assurait déjà cette fonctionnalité. Mais si les routeurs pouvaient envoyer des informations à plusieurs appareils à la fois, ils ne pouvaient cependant pas recevoir toutes les réponses en même temps. C’est sur ce point que le Wifi 6 entre en jeu. L’intérêt du Wifi 6 ne s’arrête pas là puisqu’il permet également de bénéficier d’une meilleure autonomie sur ses appareils.

Grâce au TWT (Target Wake Time), la batterie de nos smartphones, tablettes ou PC portables devrait s’épuiser moins rapidement. Le routeur en Wifi 6 est en fait capable de transmettre aux appareils quand ils doivent se mettre en veille et quand ils doivent se réveiller. Nos appareils passent ainsi moins de temps en « alerte Wifi », qui est une fonction énergivore.

 

Alors que le Wifi 5 s’est démocratisée depuis quelques années déjà, les appareils compatibles Wifi 6 sont de plus en plus présents sur le marché.  Aujourd’hui, le Wifi 6 tend à se démocratiser, remplaçant peu à peu le Wifi 5 au cœur des appareils compatibles. Version après version, le Wifi a évolué en matière de performance, de stabilité et de fonctionnalités.

Bien entendu, les valeurs de débits et de portée du Wifi 6 sont théoriques : en pratique, et comme toutes les précédentes versions de la norme Wifi, elles seront plus faibles en particulier à cause des obstacles, murs et distances entre les appareils. Chaque périphérique peut par ailleurs prendre en charge un certain nombre de flux simultanés, laissant par conséquent apparaître des différences sensibles de performances entre deux produits.

Notre choix, Cisco Meraki

Nous avons fait le choix de faire confiance à Cisco. Une sécurité simple et puissante sur toutes les couches de votre réseau.

Une mobilité intelligente :

Cisco vous permet d’optimiser l’expérience des utilisateurs avec une technologie certifiée Wifi 6. Vous pouvez bénéficier de débits plus rapides pour une meilleure expérience. Le Wifi à haute densité est la toute dernière technologie qui offre de hautes performances et une plus grande efficacité, même dans les environnements à forte densité, comme les écoles ou open spaces par exemple.

Grâce aux canaux Wifi automatisés, à la gestion multisite simple et à la prévention des intrusions sans fil, la technologie sans fil de Cisco est facile à gérer et à sécuriser à grande échelle.

 

Rappel de la loi, l’obligation de conserver les logs un an

Il est important de souligner que l’on dispose de deux types de Wifi. Privé, pour les entreprises et les salariés, et public, à destination des personnes visitant l’entreprise. 

 

http://Décret n° 2006-358 du 24 mars 2006 relatif à la conservation des données des communications électroniques – Légifrance (legifrance.gouv.fr)

Le log est le diminutif de login, désignant un dispositif ou un fichier qui permet de conserver les historiques d’un utilisateur d’un accès internet.

Ces historiques comprennent la date et l’heure de connexion d’un utilisateur. L’objectif de ce traçage d’accès est de surveiller tout incident, comme pour identifier la personne qui a tenté de faire une violation de données par exemple.

Le log répertorie les informations chronologiquement à l’aide d’un logiciel, d’un serveur ou d’une application. Par exemple, si vous vous connectez à un Wifi public dans un aéroport, les recherches effectuées lors de votre connexion seront enregistrées en détail dans le journal de bord de ce dernier.

 

La mise en place d’un système de rétention de logs.

Les informations concernant le terminal de connexion, les informations d’identification, la durée de connexion avec la date et l’heure de chaque utilisateur doivent être conservées par ce logiciel en cas de contrôle. Selon le contenu du décret du 24 mars 2006, les informations permettant d’identifier l’utilisateur telles que l’adresse IP de ce dernier, son numéro de téléphone, sont enregistrées.

Equadex, vous propose la mise en place d’une solution de rétention de logs sur votre réseau professionnel. Elles vous permettent ainsi de fournir une connexion Wifi sécurisée à vos collaborateurs, votre clientèle et vos invités.

Selon la loi concernant les logs dans l’article 6 II, décrétée le 24 mars 2006 les FAI, l’obligation de préserver les données est valable pour une durée optimale d’un an calendaire. Au-delà de ce délai, ces données sont supprimées.  

L’objectif de la conservation est la possibilité d’identifier facilement une personne soupçonnée d’actes ou de propos illicites à l’aide de ses données de navigation. Il est alors possible de solliciter des informations conservées au besoin. Cette démarche est faite uniquement par les autorités judiciaires, dans le cadre d’une enquête officielle.

En cas de non présentation de ces données lors d’une enquête la personne physique écopera d’une amende de 250 000 euros et d’un an d’emprisonnement. L’entreprise peut elle aussi avoir des sanctions. 

N’hésitez pas à nous contacter pour un accompagnement personnalisé, ou simplement échanger sur le sujet.

%d blogueurs aiment cette page :